~ Histoire du Judo ~


Cette discipline qui nous vient du JAPON, a été fondée par le maître Jigoro KANO (1860-1938). A 17 ans, il commença l'étude du JU-JITSU, ce sport dont la légende raconte que tout àcommencé lorsqu'un vieux médecin, qui faisait une promenade en forêt durant un rude hiver, remarqua que des branches d'arbres réagissaient différemment sous le poids de la neige abondante ; les plus grosses cassaient, alors que les plus souples pliaient et se débarrassaient de leur agresseur. La voie de la souplesse venait de naître, avec ses premiers principes, tels l'utilisation de la force de l'adversaire pour la retourner contre lui afin de le vaincre. Il apprit également les techniques du SUMO et découvrit l'ancien art des saisies (KUMI-UCHI).
xx

 

Jigoro KANO, universitaire et haut fonctionnaire impérial, était assoiffé de connaissances. Il se documentait, lisait et achetait tous les vieux manuscrits qu'il trouvait. C'est de cette façon qu'il se procura des documents originaux d'autres écoles. Une fois bien documenté, il épura et mixa ces différentes techniques, pour créer un système d'éducation physique mais aussi un art de vivre.

Dès février 1882, il crée le judo du Kodokan (judo de "l'institut du Grand Principe") et ouvre son premier dojo dans le petit temple bouddhique d'Eisho-ji, avec 9 disciples évoluant sur 12 tatamis. Mais la solidité du vieux bâtiment est mise en danger par la violence des chutes sur les tatamis et il fallut très vite construire un nouveau dojo à l'extérieur. Le Kodokan déménagea plusieurs fois.

La réputation de cette école ne tarda pas à se propager, ce qui rendit jaloux les maîtres des autres écoles. On assistait à des défis entre écoles : la récompense pour les vainqueurs étaient d'emporter l'enseigne des vaincus. L'école de Jigoro KANO gagna beaucoup de défis et grâce à ces victoires, le Judo Kokodan allait connaître un essor considérable.